LOGO-COURT-CERTIF-AVENIR-1000.png

©2019 par CERTIF' AVENIR. Créé avec RP

Rechercher
  • Certif' Avenir

Certification qualité RNCQ : quels critères pour sélectionner votre certificateur ?



Depuis le 20 septembre, le ministère du Travail diffuse la liste des organismes certificateurs autorisés par le Comité français d’accréditation (Cofrac) à démarrer les activités de certification des prestataires d’actions concourant au développement des compétences sur la base du référentiel national de certification qualité (RNCQ).

Cette liste est en cours d'évolution :

  • Afnor Certification

  • Apave Certification

  • BCS Certification

  • Bureau Veritas Certification

  • CERTUP

  • Global Certification

  • I.Cert

  • ICPF & PSI

  • ISQ

  • Proneo Certification

  • Qualianor Certification

  • Qualitia Certification

  • SGS ICS

  • Socotec Certification

Source : Ministère du travail

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/acteurs-cadre-et-qualite-de-la-formation-professionnelle/liste-organismes-certificateurs


Vous pouvez donc commencer à demander des devis et comparer les offres proposées par ces certificateurs pour ensuite faire un choix dans cette liste. Il est important de bien s'informer avant de se lancer dans cette démarche.


Quelques critères à étudier avant de se décider pour l'un ou l'autre :


1. Le tarif de la prestation :

Sur l'ensemble du cycle de 3 ans de la certification :

  • Prix de la journée d'audit

  • Frais de déplacement de l'auditeur sous forme de forfait ou remboursement des frais réels (donnée variable et non connue au moment du contrat d'engagement)

  • Frais annexes annuels : frais techniques, frais de dossier, redevance annuelle...

  • Frais supplémentaires possibles : ex : Report ou annulation d’un audit planifié

2. Expérience du certificateur :

  • Certifications déjà existantes, en particulier pour les organismes de formation (Liste CNEFOP)

  • Nombre d'audits déjà réalisés, en particulier pour les organismes de formation

  • Références clients dans sa globalité et dans son secteur d'activités

  • Reconnaissance de la profession (Recommandations d'OF déjà certifiés très utiles)

  • Qualification / formation des auditeurs

3. Dimensionnement du certificateur :

  • Proximité géographique et nombre d'agences en France (en lien avec les frais de déplacement)

  • Nombre d'auditeurs

  • Possibilité de choisir les dates d'audit

4. Services proposés :

  • Plate-forme de suivi de dossier

  • Outil d'auto-diagnostic

  • Audit à blanc (payant en général)

  • Visite d'évaluation (payant en général)...

Attention, les certificateurs n’ont pas le droit de faire de l’accompagnement ou du conseil (conflit d'intérêt). Veillez bien à ce point important en termes d'impartialité du certificateur.

44 vues